Back to bagues

Je suis désolée, mais, en bonne fan ne s’étant toujours pas remise de la disparition d’Amy Winehouse, je me permets de lui emprunter son « Back to black » pour mon titre….
Et puis, il y a un côté « addiction » dans la production de bagues, qui colle assez bien finalement au personnage d’Amy.
On commence par une bague dont le motif de fond est une empreinte prise sur un joli bougeoir 1900, en cuivre, dont les gravures sont profondes et précises, sans quoi elles n’auraient pas été utilisables pour la polymère. Bague 1900
On continue par une bague « Coquelicot » qui est la petite soeur de celle figurant dans le post précédent. Elle est beaucoup plus fine dans sa réalisation je trouve, donc, en fait, je progresse, hourrah ! (crise d’autosatisfaction, ça arrive à tout le monde).
Bague Coquelicot mutant
Ensuite, un petit délire à base de restes de canne rayée, coupés en longueur et appliqués en retenant sa respiration…
Bague Jardinière
Retour maintenant aux bagues rectangulaires, avec deux « kaléidoscope » que j’aime beaucoup !
Bague Kaléidoscope 1Bague Kaléidoscope 2
Enfin, une bague plus « masculine » de style, ici présentée sur un support de mon sponsor Miss A, qui se reconnaîtra (merci pour les boîtes, donc !).
Bague Fab 2
Et encore une petite paire de BO dont « ah que cété moâ que j’avé designé la forme »…
Bo Ailes de Papillon
Voilà, je sais que c’est un long article, mais où il y a de la gêne, y a pas de plaisir… Alors, voici un collier qui n’a rien à voir avec la polymère, mais tout à voir avec le cours de céramique que je suis actuellement (et pour les cours c’est là : http://www.createliers.ch). Les perles en céramique sont accompagnées de grosses perles en verre bleu du Rajasthan, et de plus petites ramenées de San Francisco.
Collier Bleu Barbare - janvier 2013
La céramique c’est chouette aussi, et ça me permet de quitter un peu la minutie de la polymère, ce qui de temps à autres, est salutaire….;))

Publicités