Tropiques

Enivrée, sans doute, par le joli temps printanier de la semaine passée, je me suis mise à rêver de couleurs claires, bleu, rose, blanc, rien que du joyeux quoi !

Me suis aperçue que je n’utilisais pas assez de blanc, j’ai dans l’idée qu’en ajouter une touche dans mes créations, et de manière générale, en mixer dans mes couleurs, me ferait grand bien ! Luminosité, voilà l’objectif. Faut avoir des objectifs.

Voici donc quelques photos du pendentif « Islaverde »:

 

IMG_7640

IMG_7644

 

IMG_7625

IMG_7642

Petite nouveauté, j’ai acheté un pot de Cire à dorer, et… j’ai adoré (trop tentant celui-là) !! Certes cela pue, certes cela coûte, ici en Suisse, honteusement cher, mais le résultat est magique, comme un voile d’or posé sur ma perle turquoise…. j’ai fait exprès de ne pas en mettre partout, je cherchais à obtenir un effet « céramique irisée ». Enfin je précise que j’ai poncé la perle avant, pour une brillance maximale – puis un petit coup de vernis pour finir.

Et enfin, une perle amusante qui me fait penser à une noix.

IMG_7627

 

Et puis, une photo des superbes perles faites par ma nièce fin février. Je précise qu’elle a choisi les couleurs et le design, je l’ai laissée faire…. Je n’aurais pas pensé que ce vert vif et ce bleu pétant aillent si bien ensemble!

IMG_7581

Merci de votre visite et DE VOS COMMENTAIRES (COMMENT CA AUTORITAIRE, MOI ??? JAMAIS !!!) ;).

 

Publicités

A la Rebecca Watkins

 » A loose and freeform approach to beads », qu’ils disent…. En grande fan de ma propre liberté, « c’est moi l’artiste et je fais rien que ce que je veux, nananère », voilà une approche qui avait tout pour me plaire…. J’avoue que je suis une grande admiratrice de la créatrice de perles Rebecca Watkins (artybecca.blogspot.com), son style est à la fois très personnel et moderne, les couleurs sont éclatantes mais subtiles, et en plus il s’agit manifestement d’une de ces personnalités sympathiques et généreuses qui n’hésitent pas à partager leur savoir-faire, de sorte que l’on comprend assez bien sa technique en parcourant sa galerie Flickr. Il y a également un article sur elle dans le joli recueil intitulé « Polymer clay global perspectives », publié il y a quelques temps déjà par Cynthia Tinapple (livre que je vous recommande si vous ne l’avez pas déjà, il est très inspirant… inspiratif… inspirationnant ?? bref).

Sa technique n’est pas compliquée à mettre en œuvre, mais il faut un peu d’expérimentation pour arriver à la maîtriser vraiment, ce qui n’est pas encore mon cas, m’enfin vous me connaissez, je suis aussi perfectionniste qu’impatiente, donc je vous montre mes premières tentatives. Une bague toute ronde et toute douce que j’aime beaucoup :

IMG_7595
Deux grosses perles :

 

IMG_7603IMG_7600

 

 

 

 

 

 

Ce que j’aime dans cette technique, c’est la part du hasard : en effet, il arrive qu’au ponçage, une couleur se révèle ou disparaisse, selon l’épaisseur de la couche employée. Et aussi, le fait que l’on peut vraiment dessiner librement sur la surface, en se laissant inspirer par les taches de couleur et la forme de la perle. J’ai utilisé de grosses aiguilles à laine, ou une grosse épingle pour les traits les plus fins, puis je passe le tout à la Pearl-ex noire, et je cuis. Je ponce ensuite en commençant par du grain 400, jusqu’au 1000 etc. Inutile d’employer par contre du 280, c’est trop gros et cela fait disparaître les traits gravés les plus fins.

Comme je trouvais mes tons bleus un peu tristounets, j’ai rehaussé cette grosse perle de motifs en relief, ajoutés bien sûr lors d’une deuxième cuisson. Je dois encore améliorer la précision de ma gravure, mais j’aime bien le rendu.

IMG_7612

Et finalement, voilà comment j’ai monté cette perle, en ajoutant un joli pompon bleu – je n’aimais pas trop les pompons mais ceux de la mercerie m’ont fait craquer…

 

IMG_7615Voilà, c’est tout pour le moment !IMG_7617

Merci de votre passage et ne soyez pas  timides, exprimez-vous 😉 !