Après la plage, redémarrage !

J’aurais pu aussi écrire « après la plage, il en faut du courage », mais je suis d’un naturel po-si-tif, alors oui oui, c’est meeeeerveilleux de rentrer dans un pays froid et gris après les couleurs de l’Ile Maurice et la gentillesse de ses habitants. Ils n’ont pas froid aux yeux et ne lésinent pas sur la peinture rose, verte, bleue, jaune pâle, mauve, pour agrémenter leurs maisons et leurs commerces – on devrait en prendre de la graine…même les oiseaux ont l’air d’être en Fimo, c’est dire, et l’eau turquoise… allez je vous mets un aperçu, quand même…

Bien, bien, soyons sérieux.
Je peux maintenant vous montrer ce que j’ai fait avec les cannes kaléidoscopes. Deux colliers d’abord, le premier, « Mandarine », est basé sur le contraste entre une texture sombre et un motif kaléidoscope assez frais. J’aime bien faire passer le cordon en cuir par-dessus chaque perle, je trouve que ça donne une originalité supplémentaire (mais prévoir des trous assez gros !).

Ensuite, « Bois des Iles » (on voit la fille qui rentre de vacances là..). Celui-ci est plus subtil, il ressort moins sur la peau, mais il est rehaussé par des perles de culture couleur aubergine, et se termine, près du fermoir, par une section de rocailles indiennes très anciennes…

Et le bracelet « plaquettes » assorti :

Et puis, en vacances, j’aimais porter le pendentif ci-dessous, joyeux et à l’allure un peu mexicaine je trouve :

Voilà; une expo est prévue début 2013 – plein de boulot en vue, mais que du bonheur !!!

Publicités