Série « Soft balance »

A peine le temps de produire mes pièces, de les monter, en ce moment, car j’ai beaucoup à faire avec la succession de ma mère, la maison à ranger, vider, le jardin à arroser, les paperasses (qui, elles, « poussent » toutes seules sans avoir besoin d’être arrosées !)…. mais je ne peux pas arrêter de créer, je sais cela fait Artiste Imbu de Lui-même, mais tant pis : c’est la vérité, je me sens horriblement mal si je ne prends pas le temps de jouer avec les formes et les couleurs. Et c’est merveilleux d’avoir cette ressource, je dois dire… c’est précieux.

Alors, voici la série « Soft Balance », soft à cause de la douceur du pastel, et balance car j’ai cherché un certain équilibre dans la simplicité… (manière polie de dire que je n’avais pas le temps d’élaborer des créations complexes à plusieurs éléments ??!!).

Et celui-ci avec un motif au marker à l’alcool argenté :

Il faudrait que j’améliore mon talent de « dessinatrice de motifs », car la résine fait ressortir les couleurs… mais aussi les bavures et les petits défauts, vive l’effet loupe !

Enfin, une création un peu plus ancienne :

Et un détail de ce pendentif pour terminer :

Si ça vous a plu, dites-le ! je pense sérieusement à arrêter ce blog car j’ai plus de feed back sur Facebook… et puis cela fait quand même depuis 2012… je n’ai pas encore pris de décision.

Publicités

Les mains dans la résine (enfin pas trop si possible)

Ayant fait l’acquisition de résine « UV hard » (le reste est en chinois sur la bouteille désolée), une résine-gel qui durcit soit sous lampe UV soit à la lumière du soleil (ou aussi sans soleil mais trèèèès lentement), je suis passée à l’action sur des pièces en porcelaine froide. Plusieurs techniques se mêlent, silkscreen, pastels, feuille d’or, inclusion de micro-billes, collage de papier, tout est possible !!!!

Voici les résultats ! Je ne suis pas mécontente du tout. La résine est facile à étaler et le brillant incomparable. J’aime particulièrement l’effet sur un silkscreen doré, cela fait ressortir (effet loupe) les détails de la texture et met bien l’or en valeur.

Comme le manque de lumière me pèse à cette saison, j’ai appelé ces deux pièces « Lust for light ». J’en ferai sans doute des pendentifs.

Ensuite, voici trois bagues (comme si je n’avais pas assez de bagues…) :

Sur la photo ci-dessous, la pièce corail et or est faite uniquement de papier collé sur base de porcelaine froide (j’aurais aussi bien pu me servir de carton). C’est sympa, mais il y a moins de profondeur je trouve.

Et pour finir, un Toto-dos-au-radiateur… février va être froid moi je vous dis….

Merci de vos avis toujours appréciés !

Les mains dans la terre

Bien que je sois toujours amoureuse des bijoux, j’ai décidé de me mettre sérieusement au modelage, car j’ai beaucoup de plaisir à créer des petits personnages et à tenter de reproduire la beauté du corps humain. Ce sont des moments magiques, le temps s’arrête (tiens !!! c’est déjà 23h45 ??) et je ne sens plus ni fatigue, ni soucis. Il me semble que c’est le signe que j’ai trouvé une « voie » qui me convient !

Après avoir travaillé avec de l’argile polymère (voir post sur Beth, la petite dame au chat), j’ai dû arrêter avec cette matière à laquelle je suis devenue allergique (démangeaisons).

Je me suis tournée vers la porcelaine froide, très sympa pour les bijoux, mais pour le modelage, rien ne vaut l’argile, la vraie !

Comme je travaillais uniquement à la maison, j’ai acheté de l’argile Rayher, qui est faite pour sécher toute seule. Elle est de moins bonne qualité que la terre utilisée par les céramistes, un peu plus molle, mais cela reste une excellente solution pour travailler chez soi sans accès à un four pour la cuisson. Voici mon travail récent (14 x 5 cm environ):

Et comme je me suis inscrite à un merveilleux cours aux Créateliers http://lescreateliers.ch/ où je peux m’éclater avec toutes sortes de terres différentes, vous n’avez pas fini d’en voir par ici…. N’hésitez pas à commenter cela me fait toujours plaisir. Et n’hésitez pas vous aussi à mettre les mains dans la terre ! ça fait du bien !

Ors

J’aime l’or pour sa luminosité, sa chaleur, sa magie ensorcelante, j’aime l’or des cadres anciens, des bijoux, des églises.

Un petit séjour merveilleux en Andalousie n’a pas vraiment arrangé les choses… l’or ramené des Amériques orne de très beaux autels baroques (ici l’église de Carmona) :

Or, donc, j’avais depuis longtemps envie de tester la feuille d’or sur porcelaine froide. J’ai découvert qu’il existait de la feuille « imitation or » à un prix abordable et avec un effet visuellement comparable, donc je me suis lancée.

L’opération est assez simple : sur votre surface de porcelaine froide sèche (ou de polymère, carton, papier, bois, métal), vous enduisez d’abord la surface voulue d’une sorte de colle-vernis, le « Japan gold size », un truc qui pue énormément ! Il est mieux de délimiter la surface avec du scotch repositionnable.

Puis vous appliquez délicatement la feuille d’or, et on n’éternue pas à ce moment là, merci. On lisse avec un pinceau.

Ensuite, après quelques heures de séchage, on applique plusieurs couches de substance protectrice, de la « gomme laque », un truc qui pue…. bis. Le résultat est relativement résistant, disons que je ne mettrais pas cela sur un bracelet exposé aux chocs, mais sur un pendentif cela va bien…. A vous d’en juger :

Ce pendentif est en porcelaine froide FAITE MAISON, pastels, acrylique, feuille d’or sur le rectangle du fond et sur l’élément ajouté.

Vos commentaires sont les bienvenus !

 

Polymère & Co

Pour celles qui ne me suivraient pas sur Facebook, voici un peu de pub/réclame/autopromotion…. non franchement, vous voyez, je suis nullissime pour me vendre et me vanter, mais je dois tout de même exprimer ma profonde joie à réception du magazine Polymère & Co qui fait mon « portrait » et publie également un tuto d’une de mes créations. Tellement heureuse que l’on m’aie fait confiance.

Je peux donc, maintenant que le tuto est sorti, vous poster des photos du collier, qui s’appelle Talisman. Porcelaine froide et pastels, donc.

Si le projet vous intéresse, vous pouvez vous procurer le journal ici:  http://www.polymereandco.com/ la modeste somme de 6 euros – il le vaut bien et contient plein de jolis projets.

Toto, lui, est un peu jaloux, je ne vous le cache pas, il n’y a qu’à voir sa tête sur la photo ci-dessous… Il pense du coup à faire lui aussi un toto…. un tuto, veux-je dire, qui pourrait s’intituler « L’art de la sieste en 10 leçons (préparation psychologique, choix de l’emplacement, positionnement du coussin, ensoleillement, gérer les perturbations externes, que faire en cas de ronflements, quand changer de côté, la sieste en milieu extrême (??), durée idéale d’une sieste…) ».

Voilà ! Commentaires bienvenus, vraiment !

Tout en douceur

Tout en douceur, toujours, peut-être parce que j’ai envie de naturel en cette fin d’été ?

Je n’avais pas encore tenté de faire en porcelaine froide une boîte comme celles que j’aimais faire en polymère, c’est-à-dire recouvrir une boîte en métal (boîte à thé en général) de pâte. L’avantage étant que l’on peut ensuite y mettre toutes sortes de denrées alimentaires, thé, sucre, épices. Néanmoins je restais un peu inquiète car la porcelaine froide a tout de même de sérieuses envies d’indépendance vis-à-vis de son support parfois ! Or, aucun problème, il faut juste prévoir un peu plus grand pour le bord du couvercle, la Wepam (utilisée pour cette réalisation) ayant tendance au retrait. Mais le reste est solide et léger. Bon évidemment, à ne pas mettre au lave-vaisselle ! Vernis Cernit mat en deux couches.

Ensuite, un pendentif « Nous irons au bois », sur le thème du bois donc, avec une petite rondelle de faux bois ajoutée au centre.

 

 

Et enfin, une bague « Je sème à tous vents », avec faux bois à nouveau et une partie de bleu marbré.

Pour les fans de Toto, le voilà qui « prend la pose » sur la terrasse, et je trouve que le gris va vraiment bien avec le rouge du géranium non ?

Vos commentaires sont les très bienvenus comme toujours !

Retour à la nature

Une profonde envie de naturel, de douceur, de calme…. donc je me suis remise au faux-bois. Je n’étais pas réellement contente de ma précédente tentative, un bois dans les roux/acajou, que je vous montre quand même (ici accompagné d’un faux caillou, lui aussi en porcelaine froide) :

Nouvel essai donc, à partir de porcelaine froide Fox couleur marron, un peu éclaircie à l’huile blanche. Pastels, MAP, repastel, re-MAP…. un silkscreen blanc pour éclairer le tout…. des demi-sphères en bois peintes à l’acrylique et à la cire à dorer…. et voici « Retour à la nature », un grand pendentif (8 x 6 x 4 cm) tout léger, qui se portera très bien sur un pull en maille quand il fera moins chaud.

 

Et enfin, ci-dessous, un aperçu de ma table de travail ce weekend… on dit que les gens bordéliques sont créatifs… ;).

Je poursuis, par ailleurs, mes essais de fabrication de pâte maison – la Fox n’est plus importée en France, reste la Wepam à laquelle je vais être forcée de me convertir…. mais qui va très bien aussi.

Merci de votre passage et de vos commentaires !!!!