Baroque

Baroque, c’est le nom de ce pendentif. Parce que, « less is more », le dépouillement, moi je veux bien, je trouve cela très beau…. dans le travail des autres, mais en ce qui me concerne, j’aime aussi le foisonnement, le jeu des couleurs un peu folles, avec une touche d’or par-dessus. Donc, voici « Baroque », dans la lumière du matin, avec un pétunia assorti, et dans une version plus… dépouillée !

Une petite bague maintenant, la première en fait dont je suis vraiment satisfaite depuis que j’ai commencé la porcelaine froide…. elle s’appelle Sol y Luna.

Et pour terminer, je suppose que vous n’aurez pas de peine à deviner sur quoi j’ai posé la bague pour cette photo ?? C’est tellement beau sur ce gris soyeux !!!

Comme toujours, vos commentaires, réactions, questions sont les bienvenus ! Bel été à tout le monde !

Golden Bridge et Romantika

… sous ce titre mystérieux se cachent mes deux derniers pendentifs… et le fait que par cette chaleur, mon cerveau ne va pas encore en plus, à la fin d’une longue journée de travail, produire un titre qui ait du sens, ne rêvons pas…

… et quand il fait chaud mon chartreux va se réfugier dans sa caisse-planque-guet-à-oiseaux, ce qui donne la photo suivante :

Mais enfin bon, trêve de plaisanterie… Voici « Golden Bridge », qui m’a donné beaucoup de fil à retordre pour son montage, mais que j’adore maintenant, je l’ai monté sur un cordon en cuir noir, il fait rock’n roll et mystérieux, bref je suis contente 😉

Et puis, un autre, dans des tons plus doux, « Romantika ».

J’ai utilisé, pour celui-ci, un silk screen blanc sur dégradés de pastels, que j’ai fait craqueler ensuite. Qu’en dites-vous ?

Merci de votre passage et ESSSSPRIMEZ-VOUS !!! Je vous lis toujours avec plaisir.

Sakura

Un petit article rapide, juste pour vous montrer le second pendentif de ma série, que j’ai nommé « Sakura » pour son aspect un peu japonais – le motif me fait penser à un tissu de kimono. Les petits rivets sont des clous à tête ronde, une épingle en verre blanc, et un clou pour boucle d’oreille- récup, quand tu nous tiens !!!

Je vais poursuivre cette série, j’essaie de travailler sur l’idée de « faille », de « cassure », de « séparation », représentée par les deux morceaux qui se font face, et sur l’idée de « pont », de « pansement », de « réparation » par-dessus cette cassure, idée que l’on peut illustrer de mille façons, filet de métal peint, disques par-dessus ou par-dessous, etc.

Enfin, je me suis fabriquée une « lightbox », pour pouvoir vous montrer de belles photos bien propres sur fond blanc. Pour le moment, je dois encore acheter des lampes un peu plus puissantes, mais l’effet est là – voir exemple ci-dessous.

Voilà voilà, merci de vos commentaires éclairés et éclairants !!!

Une étape supplémentaire

Une étape supplémentaire franchie avec la porcelaine froide Fox : la marier avec d’autres composantes, dans l’idée d’arriver à un bijou plus raffiné, plus dynamique. Je trouve qu’ajouter du métal à la pâte, quel que soit le métal et quelle que soit la pâte, apporte un côté plus « bijou », plus « raffiné », et donne du dynamisme, contrebalance le côté un peu trop mou, trop doux de la pâte.

Donc, je suis allée faire un tour dans ma boutique préférée, le Do-it-yourself Migros, et je me suis laissée inspirer par ces jolis petits grillages anti-insectes en aluminium. J’ai aussi farfouillé dans les profondeurs profondément profondes de mon stock, et sorti quelques jolis apprêts en métal, ainsi qu’une petite perle en corail.

Voilà le résultat, un pendentif qui reste léger et agréable à porter. Il vous plaît ?

L’arrière est soigné et signé – je ne signe pas toujours mais je devrais !

Et le voilà porté :

Allez, je ne fais pas plus long je retourne à mes petites grilles et à mes pastels !

Merci de votre passage et de vos réactions !

 

Bracelet manchette ouvert : les bonnes proportions

Trouver les proportions justes pour un bracelet manchette ouvert n’est pas chose facile : trop large, il aura un aspect un peu lourd et maladroit, trop étroit, il ne fera plus d’effet, trop serré autour du poignet, il sera inconfortable, trop lâche autour du poignet, il flottera… autant dire l’équation impossible !

S’agissant de porcelaine Fox, il faut aussi tenir compte de la courbure prise par la pâte en séchant, courbure que j’apprécie car elle rend la surface du bracelet un peu « concave » ce qui est très joli je trouve ! Apparemment, cela ne se produit que si la pâte est quand même relativement épaisse. Donc….. trêve de discours, voici « Kawaï ».

 

J’ai utilisé de la porcelaine Fox teinte avec de l’huile pour avoir une base rose corail, puis passé dessus divers tons de pastels du beige à l’orange brique pour nuancer et faire quelques dégradés.

J’ai ensuite appliqué des silkscreens avec de l’acrylique noire. Après séchage, j’ai ajouté de la cire à dorer. Et comme vous voyez sur la photo ci-dessous prise en plein soleil, ça brille comme de l’or, avec un joli effet « filigrane ».

Pour finir, deux paires de BO et un gros chartreux qui profite du soleil (quand il y en a !) :

 

Merci de votre visite et de vos commentaires !

 

Passe-t-elle? Pastels….

Non désolée, je n’allais pas, en ce weekend d’élections françaises, renoncer à un jeu de mots aussi croustillant.

Il exprime au fond bien ce que je ressens : pour contrer la sourde angoisse dans laquelle cette élection me plonge, je me tourne naturellement vers les couleurs, et plus particulièrement vers les derniers pastels tendres que j’ai achetés ce matin. Un peu de tendresse, un peu de joie, voilà on se sent tout de suite mieux…

J’ai donc essayé mon orange intense et mon bleu mauve tout doux – ils se marient bien non ?

Pendentif et futures BO, pastels sur porcelaine froide

J’ai aussi fait des essais avec une technique d’application de pastel inspirée d’un « free tutorial » de Debbie Crothers. A elle revient l’idée d’ôter les excès de pastel avec du scotch de déménageur ! A moi par contre l’idée de faire exprès de faire des empreintes un peu décalées avec ma plaque de texture, puis de passer à la MAP deux crans plus fins, pour créer cet effet « double trait » qui donne de la profondeur. Ces pendentifs doivent encore être vernis et montés bien sûr !

 

Et puis, j’ai terminé mon bracelet large (une vraie manchette : 5 cm de large !) « Cannelle » avec silk screen et trous-trous ! C’était un peu un bracelet test mais il est tout-à-fait portable. En tous cas, la porcelaine froide supporte bien le fait de percer des petits trous serrés, on dirait. Je colore l’intérieur des trous avec un cure-dent enduit de pastel, c’est plus joli que de la laisser blanche.

Voilà, est-ce que cette série vous a plu ?

Faux bois et silkscreen, bracelets manchette

Après bien des efforts, je suis satisfaite de mon faux bois clair. Ci-dessous on voit aussi (dans la partie d’en bas) qu’on arrive à faire un dégradé en porcelaine froide, mais c’est un peu plus approximatif et il reste des zones – ce qui peut être sympa aussi. Les bleus obtenus ici sont de la porcelaine froide colorée à l’huile.

Surtout, je suis RAVIE de constater la souplesse et la résistance de la porcelaine Fox, qui permet de réaliser des bracelets manchettes légers et solides. Si on les fait en pâte polymère, il faut soit mettre un support en métal et c’est lourd, soit faire très épais …et c’est lourd, bis ! ou alors trouver des systèmes de fermeture avec un bouton et un élastique, ce que je n’ai jamais trouvé très beau. Par contre, j’ai dû réaliser le bracelet en une seule pièce, sinon au séchage la courbe ne reste pas bien ronde. Je vous parlerai une autre fois du séchage de la porcelaine froide Fox, car c’est un vaaaaaaaste sujet… .

Donc, je vais en faire plein d’autres : vous êtes prévenu(e)s !

J’ai fait également un essai avec du pastel sur de la Fox blanche, en utilisant un tampon pour la sérigraphie, au motif fin et serré (au départ). Là les couleurs sont volontairement un peu kitsch et douces, esprit printanier…. Il est un peu petit pour moi, je dois encore préciser les dimensions idéales. Un peu plus épais mais cela reste souple et peu s’écarter facile pour l’enfiler.

Et enfin, une petite bague « planche » :

Je vais prochainement m’atteler à trouver une teinte de faux bois plus proche de l’acajou, tout en évitant le trop sombre quand même. A suivre !!!! Merci de vos commentaires, toujours fort appréciés !