Polymère & Co

Pour celles qui ne me suivraient pas sur Facebook, voici un peu de pub/réclame/autopromotion…. non franchement, vous voyez, je suis nullissime pour me vendre et me vanter, mais je dois tout de même exprimer ma profonde joie à réception du magazine Polymère & Co qui fait mon « portrait » et publie également un tuto d’une de mes créations. Tellement heureuse que l’on m’aie fait confiance.

Je peux donc, maintenant que le tuto est sorti, vous poster des photos du collier, qui s’appelle Talisman. Porcelaine froide et pastels, donc.

Si le projet vous intéresse, vous pouvez vous procurer le journal ici:  http://www.polymereandco.com/ la modeste somme de 6 euros – il le vaut bien et contient plein de jolis projets.

Toto, lui, est un peu jaloux, je ne vous le cache pas, il n’y a qu’à voir sa tête sur la photo ci-dessous… Il pense du coup à faire lui aussi un toto…. un tuto, veux-je dire, qui pourrait s’intituler « L’art de la sieste en 10 leçons (préparation psychologique, choix de l’emplacement, positionnement du coussin, ensoleillement, gérer les perturbations externes, que faire en cas de ronflements, quand changer de côté, la sieste en milieu extrême (??), durée idéale d’une sieste…) ».

Voilà ! Commentaires bienvenus, vraiment !

Publicités

Tout en douceur

Tout en douceur, toujours, peut-être parce que j’ai envie de naturel en cette fin d’été ?

Je n’avais pas encore tenté de faire en porcelaine froide une boîte comme celles que j’aimais faire en polymère, c’est-à-dire recouvrir une boîte en métal (boîte à thé en général) de pâte. L’avantage étant que l’on peut ensuite y mettre toutes sortes de denrées alimentaires, thé, sucre, épices. Néanmoins je restais un peu inquiète car la porcelaine froide a tout de même de sérieuses envies d’indépendance vis-à-vis de son support parfois ! Or, aucun problème, il faut juste prévoir un peu plus grand pour le bord du couvercle, la Wepam (utilisée pour cette réalisation) ayant tendance au retrait. Mais le reste est solide et léger. Bon évidemment, à ne pas mettre au lave-vaisselle ! Vernis Cernit mat en deux couches.

Ensuite, un pendentif « Nous irons au bois », sur le thème du bois donc, avec une petite rondelle de faux bois ajoutée au centre.

 

 

Et enfin, une bague « Je sème à tous vents », avec faux bois à nouveau et une partie de bleu marbré.

Pour les fans de Toto, le voilà qui « prend la pose » sur la terrasse, et je trouve que le gris va vraiment bien avec le rouge du géranium non ?

Vos commentaires sont les très bienvenus comme toujours !

Retour à la nature

Une profonde envie de naturel, de douceur, de calme…. donc je me suis remise au faux-bois. Je n’étais pas réellement contente de ma précédente tentative, un bois dans les roux/acajou, que je vous montre quand même (ici accompagné d’un faux caillou, lui aussi en porcelaine froide) :

Nouvel essai donc, à partir de porcelaine froide Fox couleur marron, un peu éclaircie à l’huile blanche. Pastels, MAP, repastel, re-MAP…. un silkscreen blanc pour éclairer le tout…. des demi-sphères en bois peintes à l’acrylique et à la cire à dorer…. et voici « Retour à la nature », un grand pendentif (8 x 6 x 4 cm) tout léger, qui se portera très bien sur un pull en maille quand il fera moins chaud.

 

Et enfin, ci-dessous, un aperçu de ma table de travail ce weekend… on dit que les gens bordéliques sont créatifs… ;).

Je poursuis, par ailleurs, mes essais de fabrication de pâte maison – la Fox n’est plus importée en France, reste la Wepam à laquelle je vais être forcée de me convertir…. mais qui va très bien aussi.

Merci de votre passage et de vos commentaires !!!!

 

Baroque

Baroque, c’est le nom de ce pendentif. Parce que, « less is more », le dépouillement, moi je veux bien, je trouve cela très beau…. dans le travail des autres, mais en ce qui me concerne, j’aime aussi le foisonnement, le jeu des couleurs un peu folles, avec une touche d’or par-dessus. Donc, voici « Baroque », dans la lumière du matin, avec un pétunia assorti, et dans une version plus… dépouillée !

Une petite bague maintenant, la première en fait dont je suis vraiment satisfaite depuis que j’ai commencé la porcelaine froide…. elle s’appelle Sol y Luna.

Et pour terminer, je suppose que vous n’aurez pas de peine à deviner sur quoi j’ai posé la bague pour cette photo ?? C’est tellement beau sur ce gris soyeux !!!

Comme toujours, vos commentaires, réactions, questions sont les bienvenus ! Bel été à tout le monde !

Golden Bridge et Romantika

… sous ce titre mystérieux se cachent mes deux derniers pendentifs… et le fait que par cette chaleur, mon cerveau ne va pas encore en plus, à la fin d’une longue journée de travail, produire un titre qui ait du sens, ne rêvons pas…

… et quand il fait chaud mon chartreux va se réfugier dans sa caisse-planque-guet-à-oiseaux, ce qui donne la photo suivante :

Mais enfin bon, trêve de plaisanterie… Voici « Golden Bridge », qui m’a donné beaucoup de fil à retordre pour son montage, mais que j’adore maintenant, je l’ai monté sur un cordon en cuir noir, il fait rock’n roll et mystérieux, bref je suis contente 😉

Et puis, un autre, dans des tons plus doux, « Romantika ».

J’ai utilisé, pour celui-ci, un silk screen blanc sur dégradés de pastels, que j’ai fait craqueler ensuite. Qu’en dites-vous ?

Merci de votre passage et ESSSSPRIMEZ-VOUS !!! Je vous lis toujours avec plaisir.

Sakura

Un petit article rapide, juste pour vous montrer le second pendentif de ma série, que j’ai nommé « Sakura » pour son aspect un peu japonais – le motif me fait penser à un tissu de kimono. Les petits rivets sont des clous à tête ronde, une épingle en verre blanc, et un clou pour boucle d’oreille- récup, quand tu nous tiens !!!

Je vais poursuivre cette série, j’essaie de travailler sur l’idée de « faille », de « cassure », de « séparation », représentée par les deux morceaux qui se font face, et sur l’idée de « pont », de « pansement », de « réparation » par-dessus cette cassure, idée que l’on peut illustrer de mille façons, filet de métal peint, disques par-dessus ou par-dessous, etc.

Enfin, je me suis fabriquée une « lightbox », pour pouvoir vous montrer de belles photos bien propres sur fond blanc. Pour le moment, je dois encore acheter des lampes un peu plus puissantes, mais l’effet est là – voir exemple ci-dessous.

Voilà voilà, merci de vos commentaires éclairés et éclairants !!!

Une étape supplémentaire

Une étape supplémentaire franchie avec la porcelaine froide Fox : la marier avec d’autres composantes, dans l’idée d’arriver à un bijou plus raffiné, plus dynamique. Je trouve qu’ajouter du métal à la pâte, quel que soit le métal et quelle que soit la pâte, apporte un côté plus « bijou », plus « raffiné », et donne du dynamisme, contrebalance le côté un peu trop mou, trop doux de la pâte.

Donc, je suis allée faire un tour dans ma boutique préférée, le Do-it-yourself Migros, et je me suis laissée inspirer par ces jolis petits grillages anti-insectes en aluminium. J’ai aussi farfouillé dans les profondeurs profondément profondes de mon stock, et sorti quelques jolis apprêts en métal, ainsi qu’une petite perle en corail.

Voilà le résultat, un pendentif qui reste léger et agréable à porter. Il vous plaît ?

L’arrière est soigné et signé – je ne signe pas toujours mais je devrais !

Et le voilà porté :

Allez, je ne fais pas plus long je retourne à mes petites grilles et à mes pastels !

Merci de votre passage et de vos réactions !