Les mains dans la résine (enfin pas trop si possible)

Ayant fait l’acquisition de résine « UV hard » (le reste est en chinois sur la bouteille désolée), une résine-gel qui durcit soit sous lampe UV soit à la lumière du soleil (ou aussi sans soleil mais trèèèès lentement), je suis passée à l’action sur des pièces en porcelaine froide. Plusieurs techniques se mêlent, silkscreen, pastels, feuille d’or, inclusion de micro-billes, collage de papier, tout est possible !!!!

Voici les résultats ! Je ne suis pas mécontente du tout. La résine est facile à étaler et le brillant incomparable. J’aime particulièrement l’effet sur un silkscreen doré, cela fait ressortir (effet loupe) les détails de la texture et met bien l’or en valeur.

Comme le manque de lumière me pèse à cette saison, j’ai appelé ces deux pièces « Lust for light ». J’en ferai sans doute des pendentifs.

Ensuite, voici trois bagues (comme si je n’avais pas assez de bagues…) :

Sur la photo ci-dessous, la pièce corail et or est faite uniquement de papier collé sur base de porcelaine froide (j’aurais aussi bien pu me servir de carton). C’est sympa, mais il y a moins de profondeur je trouve.

Et pour finir, un Toto-dos-au-radiateur… février va être froid moi je vous dis….

Merci de vos avis toujours appréciés !

Publicités